Gérer ses repas à l'extérieur

Au restaurant ou chez vos amis, les repas sont généralement plus copieux et augmentent donc votre ration calorique journalière. Malgré tout, il est important d’en faire un moment de convivialité, tout en évitant de trop perturber le diabète. Ce document a été réalisé pour vous guider à allier plaisir de la table et équilibre alimentaire. 

                                       AU RESTAURANT OU CHEZ DES AMIS 

=> Avant toute chose, je pense à... 

• manger lentement, en mastiquant bien,
• ne pas arriver le ventre vide avant le repas copieux : un yaourt et un morceau de pain peuvent vous permettre de ne pas craquer sur les amuse-gueules de l’apéritif,
• ne pas me resservir, 

=> J’évite... 

• les apéritifs alcoolisés et les amuse-gueules, • les plats en sauce, les frites et la charcuterie • le plateau de fromage
• les desserts à base de crème ou très sucrés 

• le pain entre les plats, et pendant le repas si l’accom- pagnement du plat principal est un féculent, 

=> Je choisis plutôt... 

• un jus de légume et des bâtonnets de légumes en guise d’apéritif,
• des légumes verts
• une viande ou un poisson grillé ou cuit au four 

• un dessert à base de fruits frais, 

=> Enfin... 

Je mange léger le repas suivant :
• viande ou poisson cuit sans matière grasse,
• légumes verts ou crudités sans matière grasse, • laitages maigres,
• fruit et pain. 


                                                         A L’APÉRITIF 

Suggestions d’amuse-gueules 

* Des petites galettes de riz farcies de légumes à tremper dans une sauce au fromage blanc 

* Des toasts réalisés avec des galettes de riz soufflé tartinées de fromage allégé (il en existe aux saveurs variées : noix, chèvre, ail et fines herbes, ...), surmontées d'une feuille de salade, et d'une rondelle du légume de votre choix : tomate, concombre, céleri, oignon, radis noir, cor- nichon, ou d'un cerneau de noix, 

* Un peu de saumon fumé ou quelques œufs de lumps sont également envisageables. Ou, pourquoi pas, une ron- delle d'œuf dur et un anchois ? 

* Des mini-brochettes (sur piques ou cure-dents) sur lesquelles vous pouvez piquer : 

  • rondelles ou tronçons de cornichons ou petits corni- chons,
  • morceaux de jambon blanc, d'épaule ou de rôti,
  • crevettes / gambas (éventuellement passées sous le gril ou saisies sur pierre de cuisson), 
  • dés ou carrés de poivron de différentes couleurs (crus ou dorés au grill),
  • dés de concombre,
  • tomates cerises, 
  • moules au naturel ou fumées, • morceaux de saumon fumé,
  • câpres
  • rondelles ou dés de carotte,
  • rondelles ou dés de radis noir,
  • petits radis roses,
  • dés de betterave,
  • tronçons de cœurs de palmier,
  • morceaux de surimi,
  • petits champignons crus ou cuits... 

* Des bouquets et bâtonnets de légumes natures, pré- sentés sur un plateau ou dans des coupelles individuelles tapissées d'épices (paprika, curry, ou encore safran) et de fines herbes hachées, ce qui rend toute sauce superflue : fenouil, céleri, carotte, concombre, chou-fleur cru, cham- pignons crus, asperges, haricots verts vapeur croquants, petits pâtissons... 

* Côté sauce, misez sur la vinaigrette allégée, la sauce au yaourt, le fromage blanc battu avec des fines herbes et du citron, le chutney de légumes, la sauce tartare au fromage blanc, les sauces chinoises pour nem ou rouleaux de prin- temps, la moutarde... Jouez sur les fines herbes, les épices et les couleurs ! 

Téléchargez la plaquette « Gérer ses repas à l’extérieur ».




                                                                                                         Marie BITAUD, Diététicienne

© iMac 2015