L’autosurveillance glycémique : pour qui ? pourquoi ? comment ?

POURQUOI ?

L’objectif principal de l’auto-contrôle est d’aboutir à une prise de décision en fonction du résultat obtenu.

Votre médecin fixera avec vous des objectifs glycémiques, c’est à dire des résultats à atteindre avant les repas (à jeun) et après les repas (post prandiaux). Ces objectifs vous aideront alors à modifier votre traitement (doses d’insuline ou de médicaments), votre alimentation et/ou votre activité physique. 

L'intérêt de l’auto-surveillance glycémique est également de confirmer les signes d’hypoglycémie ou d’hyperglycémie afin de pouvoir y pallier.


POUR QUI ?

Si vous êtes traité(e) par insuline : une glycémie capillaire doit être réalisée avant chaque injection.

Des glycémies post prandiales (2h après le début du repas) pourront être effectuées dans la semaine en alternant les horaires.

Si vous êtes traité(e) par comprimés : l’auto-surveillance glycémique peut être prescrite par votre médecin dans certains cas seulement :

  • en cas de traitement par insulinosécréteurs (Amarel® Diamicron®, Novonorm® par exemple), comprimés qui peuvent entraînés des hypoglycémies, notamment en fin d’après midi ;
  • en cas de déséquilibre majeur de votre diabète lorsque l’on envisage de modifier votre traitement ;
  • à titre éducatif afin de vous permettre d’apprécier les effets de l’alimentation, de l’effort physique et du traitement sur vos glycémies lorsque l’objectif n’est pas atteint ;
  • chez la femme atteint de diabète gestationnel dans le cas d’un traitement par insuline.

Votre médecin vous indiquera alors le rythme des contrôle a effectuer : en général 2 à 3 glycémies à jeun et 2 à 3 glycémies post prandiales dans la semaine, en alternant les horaires.


L’ENTRETIEN DU MATERIEL

Les lecteurs de glycémie actuels sont faciles d’entretien. Pour un bon état de fonctionnement, il est préférable de maintenir le lecteur dans sa housse de rangement et de le garder propre.

Cependant il faut éviter de les exposer à des températures extrêmes (de 5 à 40° en moyenne) et en altitude (- de 200 m en moyenne).


Ne jamais utiliser de détergent ou d’antiseptique pour le nettoyer, le dépoussiérer avec un chiffon propre légèrement humidifié.

Vous pouvez nettoyer l’embase de votre stylo autopiqueur avec de l’eau et du savon et bien le sécher.

Votre appareil est garanti 4 ans si vous pensez à envoyer la carte de garantie.

S’il tombe en panne ou que vous avez un problème technique, vous pouvez appelez le numéro vert du laboratoire que vous trouverez sur la notice d’utilisation.

Retrouvez le tableau  des lecteurs en cilquant ici


LE REMBOURSEMENT

Le lecteur de glycémie est délivré en pharmacie soit seul sans consommable ou dans un kit comprenant un lecteur, un stylo auto-piqueur et une petite quantité de bandelette et de lancettes ;

La prise en charge est assurée pour :

- une attribution tous les 4 ans chez l’adulte
- deux attributions tous les 4 ans chez les enfants de moins de 18 ans.

  • si vous êtes traité(e) par insuline quelque soit votre type de diabète,
  • si vous êtes traité(e) par comprimés si la demande a été faite par votre médecin généraliste lors de la demande de prise en charge ALD (100%).

Les stylos auto-piqueurs peuvent être pris en charge une fois par an chez l’adulte, deux fois par an chez l’enfant de moins de 18 ans.


COMMENT INTERPRETER SES RESULTATS

Il est nécessaire de connaître vos objectifs glycémiques, c’est à dire la fourchette de glycémies à atteindre pour que votre diabète soit bien équilibré.

On distingue les objecfifs glycémiques avant les repas (qui peuvent par exemple aller de 0,80 à 1,20 g/L) et après les repas (par exemple inférieur à 1,60 g/L). 

C’est votre diabétologue ou votre médecin traitant qui vous indique quels sont vos objectifs glycémiques qui sont différents selon les patients (ils dépendent de l’ancienneté du diabète, de la présence ou non de complications…).


Vous pouvez télécharger la brochure « Autosurveillance glycémique » en cliquant ici.


© iMac 2015