Examens à réaliser à jeun : scanner, IRM...


Signaler que vous êtes diabétique afin d’obtenir, si possible, un rendez vous en début de matinée.

SI VOUS PRENEZ DES COMPRIMÉS :

➞ Biguanides (Metformine®) : ne pas oublier de les arrêter 48h avant l’injection d’iode (scanner, urographie...) et de les reprendre 48h après l’examen ;

➞ Glinides (Novonorm®): ou Sulfamides Hypoglycémiants (Daonil®, Diamicron®, Amarel®) : ne pas prendre le comprimé dans les heures qui précèdent l’examen afin d’éviter un risque d’hypoglycémie. Reprendre son traitement après l’examen lorsque l’alimentation sera reprise.


SI VOUS ÊTES SOUS INSULINE :

➞ Une injection par jour avec un analogue lent d’insuline (Lantus®, Levemir®) : faire l’injection en diminuant la dose de 4 à 8 unités et renforcer la surveillance glycémique (peu de risque d’hypoglycémie)

➞ 2 ou 3 injections par jour : nécessité en général d’une hospitalisation de jour afin de vous perfuser avec un soluté de glucose car les injections d’insuline ne peuvent pas être supprimées

➞ 4 injections par jour : c’est le schéma dit “basal-bolus”. Il faut faire l’injection d’insuline lente avant l’examen en réduisant la dose de 4 à 8 unités et ne pas faire l’injection d’insuline rapide ou ultra rapide. Celle ci sera réalisée lors du prochain repas. Il est important de renforcer la surveillance glycémique.

➞ Pompe à insuline : diminuer le débit de base et ne pas réaliser le bolus avant l’examen. Renforcer sa surveillance glycémique.

© iMac 2015